SODA Sheet Music

  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Home Soda Music Blog Volume 2 de la méthode Complete Electric Guitars - Partie méthode

Volume 2 de la méthode Complete Electric Guitars - Partie méthode

E-mail

Le volume 2 et c'est parti!

Je saute une partie avec les accords en barrés que je connais déjà, et j'attaque un petit entraînement sur le "m.p.d", c'est à dire le "mouvement du petit doigt". Ca consiste par exemple dans un riff de blues connu, à déplacer le petit doigt pour choper le ton au dessus. En blues, ça revient souvent: c'est vrai que lorsqu'on passe à la quinte en Si (barré sur 7e frette) et qu'il faut atteindre le sol# avec le petit doigt (corde 2, frette 11), et ben c'est pas facile! La position du manche par rapport à la guitare, la façon de courber son poignet gauche, l'appui du pouce derrière le manche, il faut faire attention à tout ça.

Je passe assez vite, car ça ne m'intéresse pas trop... et on arrive au muting, qu'on reconnait aux symboles "P.M." qu'on voit sur les tablatures: ça veut dire "Palm Mute". En gros, on étouffe les cordes avec la main droite en jouant. C'est très utilisé avec le son overdrive/distorsion - quant aux différences entre les deux sons, je ne sais pas trop, faudra que je me documente.

Lorsque je jouais en groupe et qu'il fallait faire du palm muting, ben je faisais au feeling, et j'avais remarqué que plus on étouffait près du chevalet, plus le son pouvait sortir. En gros, pour étouffer plus, on s'éloigne du chevalet. Cela permet notamment de faire des espèces de palm muting progressif, je l'ai rencontré notamment dans "Plug in Baby" de Muse où à un moment on étouffe beaucoup, puis on étouffe de moins en moins pour que le son s'exprime de plus en plus jusqu'au refrain. On voit la même chose dans "Killing in the name of" de Rage against the machine: le couplet est attaqué en palm muting fort, puis de plus en plus on entend la disto, et ça part en live au refrain. Enfin bref, c'est bien ça qu'il faut faire pour "customiser" le palm mute.

Quelques applications sur des morceaux connus suivent, je les passe rapidement, car j'ai déjà pratiqué cette technique. Le truc c'est que je ne connais pas forcément les chansons prises pour exemple (Crushing day de SATRIANI, So far away de DIRE STRAITS) et il faudra que j'y revienne au moins pour ma culture musicale.


La phase 2 attaque sur "Beat it" de Michael Jackson! Petit riff sympa à jouer en disto, pas trop dur. On y apprend à gérer le silence par le stop main gauche ou main droite, qui consiste à utiliser le relâchement pour la main gauche, la pose du poignet pour la main droite afin de stopper le son.

Et voilà la partie la plus intéressante pour moi: la gamme pentatonique de Mi mineur sur chacun des degrés de la gamme. Il y a donc 5 positions à apprendre, mais comme ça continue au dela, il y en a plus! Les gammes présentées vont en descendant, en partant de la corde 6 de Mi aigu. L'idée est de retenir les gammes par les espacements entre les différentes frettes. Le repérage visuel est vivement conseillé par l'auteur, et je suis bien d'accord :)

Voici les gammes présentées schématiquement: en partant de la note de départ, on a la seconde note de la gamme en descendant et le reste suit. Le repérage visuel indique les espaces entre les frettes utilisées sur chaque corde, ceci en partant de la note de départ, la plus aigue donc. Entre parenthèses, c'est quand on finit sur une seule note de la corde, donc pas d'espace théorique. Mais si on veut continuer, plus bas, il faut bien l'espace entre cette note et la suivante, donc elle est mise entre parenthèses... Puis il y a aussi des décalages: ce serait trop facile! Bon c'est pas très lisible, mais ça vous forcera à rechercher la gamme par vous-même ;)

  • Position I(b): Départ sur le Mi corde 6, frette 0, 2e note ré sur corde 5, frette 3. Espaces: (3)/3/2/2/2/3
  • Position III: Départ sur le Sol corde 6, frette 3, 2e note mi sur corde 6, frette 0. Espaces: ça ressemble beaucoup à la position Ib: 3/3/2/2/2/(3)
  • Position IV: Départ sur le La corde 6, frette 5, 2e note Sol sur corde 6, frette 3. Espaces: 2/2/2 décalé/3/3/(3)
  • Position V: Départ sur le Si corde 6, frette 7, 2e note La sur corde 6, frette 5. Espaces: 2/3 décalé/3 décalé/2/2/(2)
  • Position VII: Départ sur le Ré corde 6, frette 10, 2e note Si sur corde 6, frette 7. Espaces: 3/2/2 décalé/2/3/(3)
  • Position I(a): Départ sur le Mi corde 6, frette 12, 2e note Ré sur corde 6, frette 10. Espaces: 2/2/3/3/2/(2)
  • Octave supérieure Position I(b): Départ sur le Mi corde 6, frette 12, 2e note Ré sur corde 5, frette 15. Espaces: (3)/3/2/2/2/3
  • Octave supérieure Position III: Départ sur le Sol corde 6, frette 15, 2e note Mi sur corde 6, frette 12. Espaces: 3/3/2/2/2/(3)
  • Octave supérieure Position IV: Départ sur le La corde 6, frette 17, 2e note Sol sur corde 6, frette 15. Espaces: 2/2/2 décalé/3/3/(3)

J'ai tendance à fusionner les positions I(b) et III, car il n'y a pas grand chose de différent si ce n'est qu'en global on ajoute une note de chaque côté. Et la dernière ligne, je la zappe, j'oublie de la travailler...

Bref ce sont les gammes que je répète tous les jours, en aller-retour médiator: je galère car je tape toujours à côté! Décidément, j'ai tendance à me précipiter: il faut toujours travailler lentement, puis augmenter la vitesse progressivement!


Des variantes sont proposées, et permettent de mieux appréhender ces gammes: il y a des exercices en gammes brisées que l'on peut répéter sur chaque position de la gamme. Plusieurs possibilités:

  • Gamme brisée par doublage: Cela consiste à doubler chaque note de la gamme, tout simplement.
  • Gamme brisée par mélange de doublage et de notes simples
  • Gamme brisée par modification des intervalles successifs: on peut parfois remonter durant la descente, on peut sauter des notes... Utiliser son imagination!

Puis un exercice indispensable: le travail de la vélocité. Pour ça, utiliser l'aller-retour médiator, et travailler d'abord doucement sans faute, puis augmenter le tempo jusqu'à une limite raisonable. L'avantage de la méthode, c'est que le tempo proposé en cible n'est pas impossible: cela permet de ne pas décourager! L'exercice proposé est sympa: prendre chaque gamme, et alterner descente montée, tout en descendant. exemple en descendant: mi ré si ré si la si la sol la sol mi sol mi ...

Le chorus qui suit est encore plus déstabilisant, je l'ai trouvé super intéressant. L'accompagnement CD est sympa.

Chorus

Ce qu'on constate, c'est que les différents motifs de la gamme pentatonique sont repris, mais d'une certaine manière en faisant des sauts dans la descente puis en remontant, etc... Ca fait travailler la tête et les doigtés :)


Après, on attaque les riffs en disto avec des silences au milieu de la mélodie. Par exemple Smoke on the water de DEEP PURPLE. Il y a d'autres extraits dont je ne connais pas les chansons:  You really got me de KINKS, Rock you like a hurricane de SCORPIONS, encore des musiques à écouter.

Il y a une explication sur les différents types de muting: blues rock muting, rock muting, trash-muting. En gros, la différence c'est la position du poignet par rapport au chevalet.

Et on attaque un chapitre qui va me faire du mal: les bends! Qu'est ce que ça fait mal aux doigts les bends! J'essayais d'en faire sur la classique ou la folk, ben ça rend pas grand chose... Le peu de bends que j'ai testés sur la guitare électrique, c'était sur le solo de Nothing Else Matters de METALLICA, le solo de Tomorrow de SILVERCHAIR, le solo de Don't look back in Anger de OASIS (que j'ai retranscrit d'oreille, donc je ne sais même pas si je faisais les notes au bon endroit!).

Au feeling, je faisais le bend avec le doigt qui me semblait le plus pratique par rapport aux notes suivantes, ça pouvait être le majeur ou l'annulaire. Je faisais le bend souvent avec un seul doigt, la justesse pas terrible, souvent jusqu'au demi ton, car le ton me semblait trop dur à atteindre... Bref j'ai du travail sur la planche!

En réalité, le bend se fait avec l'annulaire, et le majeur arrive en support pour contrôler la justesse. Cela explique pourquoi autant de guitaristes utilisent plusieurs doigts pour faire les bends... Bref j'ai des mauvaises habitudes à changer!

En testant le bend, je m'aperçois que sur la corde 6 j'ai un mal fou à faire un full bend, c'est à dire le bend jusqu'au ton supérieur. Je force comme un malade, mon pauvre annulaire, ça fait mal!!! Ben tant pis faut forcer! Bon, le tirant de la corde a son importance, il est intéressant d'utiliser des cordes de faible tirant pour s'entraîner sur cette technique plus facilement.

Petit détail intéressant: le bend se fait en poussant vers le haut (3 cordes aigues) mais aussi vers le bas (4 cordes graves). Comme je n'ai pas bien lu, ben j'ai fait des exercices sans y penser... Va falloir que je révise tout ça!

On trouve donc des exercices de bend qui sont intéressants, qu'il faut en fait travailler tous les jours pendant 1 mois d'après l'auteur de la méthode. Ca fait en fait 10 positions à répéter tous les jours. Plus facile à dire qu'à faire c'est vrai... Mais c'est formateur: c'est en forgeant qu'on devient forgeron, et le bend, ça ne vient pas d'un coup!


Puis ça parle de la transposition des gammes pentatoniques. En effet, quand on a retenu les espaces entre les frettes de chaque position de la gamme, quelque soit le point de départ, on peut refaire le même schéma facilement. Ce qui change, c'est qu'en haut du manche, l'espace entre les frettes est plus grand que vers le bas du manche, ce qui a un impact aussi bien sur les doigtés que sur la manière de positionner la main gauche.

Il y a un petit paragraphe sur le Pull off, et aussi l'effet volume que j'ai un peu de mal à utiliser car ça ne me botte pas tellement. Puis suit un exercice de vélocité sur la gamme pentatonique de Sol# mineur en doubles croches (tempo noire = 70 jusqu'à 100 par paliers de 10) en aller retour jusqu'au sol# corde 6 frette 4, en partant du Sol# corde 1 frette 4. Là ça commence à se corser, car faire la gamme en doubles croches, au tempo noire = 100, c'est pas de la tarte!

Et là, l'extrait superbe pour lequel on a bossé tout ça: un solo de Brothers in Arms de DIRE STRAITS!

Tout y est: la gamme pentatonique de Sol # mineur sur laquelle on a bien tramé en vélocité, du full bend, du pull off / hammer, de l'effet volume (que je n'utilise pas par flemme et parce que je n'ai pas vraiment réussi à le faire), du silence dans le solo. Et en prime, j'adore le solo - je ne le connaissais pas avant - et ça fait plaisir de découvrir des musiques de cette manière.

On découvre ensuite la gamme de blues au "premier stade" où l'on rajoute en fait la quinte diminuée par rapport à la tonique, qu'on appelle "la blue note".


Bon je passe encore sur pas mal de théorie niveau accords et harmonie, et j'attaque l'extrait de Edge of Insanity de T. MACALPINE. L'accompagnement rock ne donne pas grand chose au début à vide. Ce n'est qu'après des exercices sur les arpèges (dont un extrait de Always Somewhere de SCORPIONS), les rythmes en syncope, quelques motifs avec blue note, que je découvre la mélodie qui est sympa. En effet, la mélodie va nous servir à travailler le vibrato.

Le vibrato, je l'ai plus ou moins fait au feeling, je sais que ça rajoute du peps à la mélodie. J'avais trouvé deux façons de faire du vibrato: soit j'oscille dans le sens de la corde, et le vibrato est assez discret; si c'est rapide, ça donne un effet dynamisant, si c'est lent, c'est plutôt dans la sensibilité, dans l'expression. Ou alors, j'oscille perpendiculairement à la corde, et là c'est comme un bend oscillant: on sent beaucoup plus le changement de son, de fréquence, ça donne un effet plus frappant. Au feeling, j'utiliserais ça pour des morceaux plutôt bourrins.

Dans la méthode, il dit qu'il ne faut pas faire cette dernière technique, celle où on tire sur la corde, car effectivement, on fausse la note. Disons que pour moi c'est une option de facilité lorsque j'ai la flemme de faire un vrai vibrato.

La mélodie de Edge of Insanity n'est pas trop difficile à apprendre, elle est assez répétitive.


On voit un extrait de Purple Haze de Jimi Hendrix, qui illustre les transitions entre plusieurs positions de gammes pentatoniques.

Ensuite, un extrait très joli, une adaptation d'un solo planant de Tunnel of love de DIRE STRAITS.  Cet extrait est magnifique, j'ai vraiment aimé le travailler, avec le playback du CD... Encore une fois je découvre!

Niveau technique, on y voit un peu de tout, du pull off/hammer, du vibrato, du bend, du slide, de l'arpège... Là où j'ai éprouvé des difficultés, c'est un triolet qui commence direct par un full bend de sol vers la déjà enclenché, descente d'1/2 ton et re bend vers le haut, puis on attaque les triolets de noire. Mon full bend ne sonne pas super bien car j'ai déjà du mal à le faire, et lorsqu'on écoute le morceau, on entend un vibrato sur ce full bend?? Bref ça reste du mystère pour moi, j'essaie de le faire bien, mais ça ne sonne pas terrible...

Suit l'analyse mélodique, rythmique, technique et harmonique, chose que l'auteur recommande de faire sur chaque morceau. On voit que c'est la gamme pentatonique de Ré mineur qui est utilisée + un Sib supplémentaire. Niveau technique, on découvre le raking, qui consiste à jouer une série de notes rapidement en appogiature, en les faisant à peine entendre.

J'ai cherché l'extrait original sur Youtube, j'en ai trouvé un qui y ressemble, un live de Wembley en 1985, mais ce n'est pas exactement le même: j'en ai déduit que la partition était une adaptation, qui ma foi m'a bien plu.

Et on arrive à la fin du volet "méthode", à l'appendice et au cahier d'exercices. Dans l'appendice, un rappel sur les gammes pentatoniques, et des propositions d'exercices complémentaires que je devrais faire: cela parle notamment de la gamme pentatonique majeure, qu'on peut trouver par relativité à partir de la gamme mineure correspondante (qui se situe à 1 ton et demi en dessous). Mais les positions changent du coup: pour la Mi majeure, il y a l'exemple des positions Ia et Ib en partant du Mi frette 12 corde 1. Je ne les ai pas encore travaillées, je vais le faire: pas question de passer au volume 3 sans avoir appris par coeur tous les exercices à faire systématiquement. D'ailleurs, il serait sage que je relise tout le volume à tête reposée, car rien qu'en écrivant l'article je me suis aperçu que j'ai quand même sauté beaucoup de paragraphes...

Compte rendu sur le cahier d'exercices au prochain article!

Last Updated on Friday, 02 March 2012 09:40  

Comments  

 
0 #4 afoujaxiy 2019-02-25 17:37
http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/ - Amoxicillin 500 Mg Buy Amoxicillin Online http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/
Quote
 
 
0 #3 unaweneyakori 2019-02-25 17:24
http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/ - Amoxicillin Amoxicillin Without Prescription http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/
Quote
 
 
0 #2 odipidikan 2019-02-25 12:53
http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/ - Amoxicillin Amoxicillin No Prescription http://theprettyguineapig.com/amoxicillin/
Quote
 
 
0 #1 Amuckencania 2017-08-15 17:09
By dealing together, both of you can address problems of self-esteem and mutual trust. Thus, in the event the muscles inside the penile area are relaxed, more blood will enter in the penis and an erection will occur.
Quote
 

Add comment


Security code
Refresh


Who is online?

We have 28 guests online